Où voir les animaux en liberté ?

Certains diront qu’on a moins de chance d’apercevoir l’animal en semi liberté dans de grands enclos et encore moins en liberté, 🤔 c’est la beauté, la magie de l’instant et surtout le risque à prendre pour leur sauvegarde.

👉 dans cet article, je vous donne mes bons plans mais lisez aussi l’article : « comment observer les animaux ». Ils sont complémentaires.

En France :

🐬🐳 Excursions pour observer les dauphins et baleines, en partenariat avec des naturalistes et scientifiques, au depart de Sanary sur mer, Porquerolles, Port-Camargue, Canet en Roussillon, Port Vendres : https://www.decouverteduvivant.org/?mobile=1 ou https://croixdusud5.com

🦩🦆🐦 Dans le Var : les vieux salins d’Hyères et de La Londe constituent une réserve d’oiseaux migrateurs importante dont de flamands roses, hérons… sorties organisées par la LPO : https://paca.lpo.fr/sorties-nature/agenda

Sur l’île de Port-Cros : 🐬🐦 1er parc marin d’Europe, réserve biologique intégrale, l’île est un haut lieu d’oiseaux migrateurs et de mammifères marins qui attire les naturalistes du monde entier. Découvrez le sentier sous-marin balisé et d’autres sentiers de ce type dans le département. D’autres sanctuaires ont été créés pour protéger leur environnement : https://www.geo.fr/environnement/cop21-oceans-des-sanctuaires-disse-mines-tout-autour-du-globe-158879

Dans la baie de la Somme : des phoques se lovent sur les bancs de sable à marée basse : https://www.somme-tourisme.com/la-baie-de-somme/la-baie-de-somme-refuge-des-phoques.

🐦 Sur l’île de Ré : observez les oiseaux migrateurs : http://www.maisondufier.fr

🦩 En Camargue : observez des oiseaux en liberté dont de magnifiques flamants roses : https://www.parcornithologique.com

🐬 A Oman, de nombreuses baies accueillent les dauphins sauvages – Ras al jinz

Au large d’Abou Dhabi : l’île sir abu nu’ayr, sur laquelle de nombreux lodges de qualité organisent des safaris dans le désert à la recherche d’oryx, gazelles, … Vous trouverez aussi l’hôpital des faucons sur Abu Dhabi.

Au Spitzberg : 🐻 on trouve l’ours polaire, le renard arctique et le renne. Contrairement aux autres pays, cette île connaît une croissance de la population d’ours blancs. Les ours sont chez eux au Svalbard si bien que les rencontres humains-ours y sont d’ailleurs quotidiennes. Les premiers ont appris à éviter les seconds, parce que l’animal est une espèce protégée mais aussi pour ne pas finir en compote. Cette fragile cohabitation est toutefois en sursis. Les rencontres ours-humains se multiplient et lorsqu’une de ces rencontres tourne au vinaigre, c’est toujours au désavantage de l’ours car la légitime défense autorise les humains à abattre l’animal. Les autorités locales et associations environnementales ont d’ores et déjà établi un certain nombre de bonnes pratiques, afin que le développement du tourisme sur l’archipel soit le moins invasif et le plus écologique possible. https://www.hurtigruten.fr/destinations/spitzberg/inspiration/faune/ours-polaire/. Période optimale pour l’observation : juin – septembre grâce aux journées ensoleillées.

Au Canada : 🐻 À l’est, observez les ours bruns : https://www.tourismemauricie.com/membre/les-excursions-du-trappeur/; https://www.tourismemauricie.com/membre/observation-de-lours-noir-aux-berges-du-saint-maurice/. On peut aussi voir des castors. Et à l’ouest, on observe aussi des grizzlis.

🐋 À Tadoussac (plus touristique), on peut observer les baleines lors de croisières (mai – octobre); je recommande fortement en kayak. Voici les lieux de départ des croisières : La côte nord : Tadoussac, Les Bergeronnes, Les Escoumins; Le bas St Laurent : Rivière du Loup; Région de Charlevoix : Baie Sainte Catherine; La Gaspésie : Le parc Forillon à Gaspé et Percé. 👉 Partenaires éthiques label : https://eco-baleine.ca/membres-de-lalliance-eco-baleine/. 👉 À compléter avec le Centre d’Interprétation des Mammifères Marins (CIMM), un éco-musée à $14 soit environ 9 € servant à financer la protection des baleines dans le Saint-Laurent.

À Churchill (nord est) : 🐻 Les habitants ont appris à gérer la saison migratoire des ours polaires (oct/nov), plus curieux que l’ours noir, ils errent la nuit dans la ville. En dernier recours, ils sont hélitreuillés plus loin au nord. Car si au XVIII elle s., Churchill était vouée à l’exploitation des fourrures, elle protège aujourd’hui les ours polaires car on y organise des safaris glacés en toundra buggy : https://www.parismatch.com/Vivre/Voyage/Churchill-la-capitale-de-l-ours-polaire-1481741. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1153543/churchill-ours-polaires-agents-faune-adaptation. La survie des ours polaires est un enjeu économique majeur pour la région mais les scientifiques prédisent leur disparition totale d’ici 40 ans à cause du réchauffement climatique.

Une autre attraction est l’observation d’oiseaux, et des bélugas qui remontent la rivière en juin et juillet.

🐳 En République dominicaine : de janvier à mars, dans la baie de Samana, les baleines à bosse migrent à travers l’Atlantique. Création d’un sanctuaire marin dans la baie avec limitation du nombre de bateaux autorisés à parcourir le site, et création d’un calendrier officiel n’autorisant les expéditions que du 15 janvier au 20 mars. 🐬 Dauphins toute l’année. 🐦🌱 faune et flore sauvage dans le parc de Los Haitises.

Aux Bahamas : 🐷 outre l’univers marin, à Big Mayor/Pig Beach (Exumas), on peut découvrir une espèce que l’on n’a pas l’habitude de voir dans ce contexte : des cochons nageurs.

À Bimini : 🦈 on peut plonger avec les requins, un véritable sanctuaire naturel. Sur l’île du Sud de Bimini, on peut visiter le Shark Lab, un centre biologique de recherche sur les requins.

À Grand Bahama island : 🐬 île de l’ecotourisme, vous découvrirez le centre Unexso pour plonger et nager avec les dauphins sauvages : https://unexso.com ; et le Rand Nature Center cheminant à travers les pins à la découverte de la réserve de flamands roses : https://www.bahamas.com/vendor/rand-nature-center

🐠 Aux Îles Caïmans : Stingray City, attraction la plus populaire de Grand Caïman, permet d’évoluer parmi des raies pastenagues, qu’il est possible d’approcher. Si l’expérience est captivante, le site — victime de son succès — est surfréquenté et les raies sont nourries. Loin de la découverte sauvage, le lagon est pourtant naturel et les raies en liberté. Je vous conseille si vous le faites de choisir un prestataire sur place en petit groupe.

🐦 Little Cayman : Le projet Cayman Islandes Environmental Project for the Tourism Sector (CEPTS), vise à se concentrer sur la certification Green Globe. Cette petite île principalement axée sur la plongée dispose de nombreux atouts permettant d’obtenir cette prestigieuse certification environnementale. Pratiquement sans voiture, l’île est un sanctuaire pour les oiseaux et pour la faune, et abrite également le plus grand centre de recherche de l’Institut Central Marine des Caraïbes.

À 45 min, Caymen Brac est le rendez-vous des amoureux de la nature qui viennent y observer plus de 200 espèces d’oiseaux.

En Guyane française : 🦋 🐒 🐊 🕷🦥 vous pourrez observer les morphos, les singes, les paresseux, les Caïmans, les cabiaïs, … lors de journées d’excursions en pirogues sur la Crique Gabriel ou les marais de Kaw. Les paresseux sont partout, ouvrez l’œil sur les arbres « bois canon ».

Sur l’îlet la mère, vous serez accueillis par les singes écureuils 🐒, seuls habitants de l’île. L’occasion aussi en face sur Rémire-Montjoly d’apercevoir les tortues luth 🐢 pondre si vous avez de la chance.

🦥 Au Costa Rica : 🐾 🌳 Le pays entier est propice à l’observation de nombreuses espèces terrestres comme marines. Mais, le parc national Corcovado de 450 m2 est l’une des plus vastes forêts tropicales primaires d’Amerique Centrale. Sa biodiversité regroupe des espèces menacées : le Tapir de Baird ou le Fourmilier géant. Malgré le statut de parc national en 1975, les orpailleurs, braconniers et bûcherons ont malmené cette forêt mais grâce à l’augmentation des visiteurs que ces activités illicites stoppèrent. La Sirena est certainement l’un des endroits les plus propices à l’observation de la faune.

Îles Cocos : 🐋 Des baleines à bosse aux raies tâchetées l’île regorge d’une diversité faunique et qui subit une nette diminution. Des recherches ont été menées avec les équipes des tours organisateurs des plongées touristiques de l’Isla del Coco. Bel exemple du tourisme au service de la science et de la protection de l’environnement. Les données observées sur une période prolongée permettra de mieux comprendre le comportement des espèces (résidents de l’île ou seulement des migrateurs).

À Tenerife : 🐳 C’est l’île des Canaries où on peut le plus observer les cétacés et toute l’année, je vous conseille : whale watch et Atlantic eco experience, ou du catamaran. Le reste, on oublie. Attention, peu de grosses baleines, ce sont surtout des baleines pilotes. On voit aussi dauphins et tortues.

Aux Açores : 🐳 croisière pour voir les baleines : http://www.consciencedauphins.org (arrêt).

Au R.D. Congo : 🦍 🦧🐒 vous pourrez observer les gorilles dans la réserve d’ Odzala Kokoua et les chimpanzés au sanctuaire de Tchimpounga : https://janegoodall.fr/nos-actions/sanctuaire-tchimpounga/

🦍 Au P.N. des Volcans Virungas (R.D. Congo/Rwanda/Ouganda) : vous pourrez observer les gorilles : http://volcanoesnationalpark.org

Au Bénin, 🦒🐾 le Parc W est une réserve sublime non touristique pour des raisons de sécurité.

En Afrique du Sud, vers Cape Town : 🐧 les manchots du Cap se retrouvent en colonies sur Boulders Beach (site protégé, entrée payante), un spectacle impressionnant : https://www.sanparks.org/parks/table_mountain/tourism/attractions.php#boulders. Mais vous pouvez aussi les rencontrer comme moi sur les plages environnantes, ou à Betty’s Bay, ou même en Namibie.

En Tanzanie : 🐾 🦒 🦛 🐆🦓 le Serengeti est sans conteste le plus beau parc du monde avec notamment le cratère du Ngorongoro : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cratère_du_Ngorongoro

En Inde : 🐅 le parc de Ranthambore, pour observer entre autres des tigres. Et cocorico, une association française coopère avec ce parc : planète tigre. http://www.tourism.rajasthan.gov.in/sawaimadhopur.html#ranthamborenp, http://www.planete-tigre.org’.

Au Nepal, 🐅 2 parcs mais moins de chance de le voir qu’en Inde.

A Bali : 🐒 dans la forêt des singes à Ubud (entrée payante) : https://www.monkeyforestubud.com, au milieu des temples.

Au Sri Lanka : 🐘 le Parc National de Minneriya ou celui d’Uda Walawe.

Au Japon : 🐵 des singes se prélassant dans des onsen, bassins chauds naturels, dans les alpes Japonaises : https://www.vivrelejapon.com/ville-nagano/jigokudani-parc-singes-onsen-nagano-alpes-japonaises.

🦌 Et à Nara : au pays des daims et des temples, la ville est envahie de cerfs, à 40 km/h de Kyoto : https://www.vivrelejapon.com/ville-nara/nara-journee-de-visite.

🐢 Îles Galápagos (Équateur) : Archipel volcanique de l’océan Pacifique, elles sont considérées comme l’une des destinations majeures au monde pour l’observation de la faune. Son territoire isolé abrite une faune et une flore variées, dont nombre d’espèces sont uniques.

À Mayotte : 🐢 dans la baie de N’gouja (sud de l’île), on trouve le spot n°1 de tortues vertes, difficile d’avancer sans en toucher une. Attention à la sécurité sur plages de Mayotte. https://www.snorkeling-report.com/fr/spot/snorkeling-ngouja-mayotte/

En Australie : 🦘 🐨 Sud Ouest : Espérance – Lucky Bay : un petit coin de paradis pour vous mais aussi des kangourous. À Kangaroo Island (Sud) notamment Handson bay : vous y trouverez une espèces endémiques et des koalas, ils sont plus foncés et avec de la fourrure plus épaisse, l’hiver il fait froid ici!

En Nouvelle Zélande : 🐬🐳 Dolphin encounter à Kaikoura vous fera découvrir en petit groupe le monde marin dans une démarche écologique : https://www.dolphinencounter.co.nz

En Nouvelle Calédonie : 🐢🐠 À l’îlot Maître, au large de Nouméa, nagez avec de nombreuses tortues car l’hôtel au lagon et sur pilotis constitue une réserve marine. On peut y passer seulement la journée ou plus.

🦈 Sur l’îlot Ténia, on trouve une nurserie de requins naturelle.

En Polynésie : 🐬 À Moorea, au sein de l’hôtel Intercontinental Resort & spa****sup : https://www.mooreadolphin.com/qui-sommes-nous/

À Tetiaroa : 🐦 Vous pouvez partir en excursion sur l’île observer une des plus belles réserves aux oiseaux. Sur l’île, un hôtel fabuleux, le Brando.

🖐 crème solaire : ne touchez pas les tortues si vous avez de la crème solaire sur vous SVP. Elle présente des particules néfastes pour les océans et sa faune. 👉 article « crème solaire et océans »

Au Costa Rica, en Guyane, à Bali, : 👉article « où voir la ponte des tortues marines ? »

Publié par Aurélie de Terres 2 Découvertes

Aurélie ORENGO-BERTHET, gérante de TERRES 2 DÉCOUVERTES.
38 ans, mariée, 1 chienne et 1 chatte. Je rêve de créer une réserve d'animaux sauvages en Afrique.
A 30 ans, je crée mon agence de voyages pour allier ma passion du voyage, mon savoir-faire et ma manière de l'appréhender. Je n'ai pas créé ce blog pour donner des leçons, mais pour faire profiter les autres de mon expérience et de mes connaissances dans ce domaine.
Fan d'autotour, notre conception du voyage correspond à notre vie, la "liberté organisée". On part toujours à 2, pas de concession, que du plaisir à l'état pur ! Un moment pour soi, pour se (re)découvrir l'un l'autre et s'aimer toujours un peu plus. Le partage de ses moments qui vont faire des souvenirs gravés à jamais nous rapproche toujours un peu plus.
Et puis, c'est pratique la complémentarité, moi, je suis la reine de l'organisation et mon mari lui découvre le programme dans l'avion 😂. Lui, il gère, un savant mélange de GI Joe et Mac Gyver. Depuis 15 ans, nous parcourons le monde. Je suis polyglotte, alors ça aide forcément 😉 et mon métier est devenu l'aboutissement de cette passion que je partage avec mes clients.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :